Actualités

Après un automne et un hiver plus que denses, le printemps du Parlement de Musique se fait léger en apparence : projets de solistes, parution discographique, réédition de réalisations marquantes autour de sujets d’actualité (Froberger, Couperin) mais aussi réveil de l’activité de Génération Baroque – qu’on retrouvera avec intérêt  ici .

D’importants projets se préparent pour l’automne, pour lesquels quelques mois de calme seront nécessaires. Musiques françaises baroques autour d’un nouveau festival à Strasbourg et en Suisse, Monteverdi côtoyant Zad Moultaka – l’oeuvre est encore en gestation.  On vous en dira plus dans quelques semaines…


Musiques au Musée

Les Musées de Strasbourg et le Parlement de Musique renouent avec une série de rencontres dominicales entre des oeuvres d’art choisies par les conservateurs et des musiques illustrant la période ou le propos.

La première de ces rencontres aura lieu

au Musée des Arts Décoratifs, le dimanche 26 mars à 11h, salle du Synode.

C’est Etienne Martin, conservateur du musée, qui présentera le grand cabinet du XVIIè siècle,  pièce maîtresse des prestigieuses collections du musée des Arts décoratifs.

En contrepoint seront jouées et commentées des oeuvres de Marin Marais, Jacquet de la Guerre, Marc-Antoine Charpentier et Antonia Bembo, illustrant le dialogue fertile entre les styles italien et français, aussi éloquent dans l’art de l’ébénisterie que dans la musique.

Avec Coline Dutilleul, mezzo soprano – Aline Zylberajch, clavecin – Ryosuke Sakamoto, viole de gambe

Dans la limite des places disponibles ! – Entrée avec le billet du musée

Prochaine séance : le 25 juin au Palais Rohan, Musée des Beaux-Arts : Musiciens et Soldats
avec Martin Gester, clavecin et Stéphanie Pfister, violon


Portraits et Caractères : autour de Jacques Duphly

Lidi 0301314-17 Cover

Martin Gester et Stéphanie Pfister sont des complices de longue date, et notamment au sein du Parlement de Musique où Stéphanie Pfister a tenu la partie de premier violon dans nombre de concerts et de CD de musique française : grands et petits motets de Charpentier, de Lalande, cantates de Clérambault et Montéclair, Concerts Royaux de François Couperin.

A présent, c’est une autre brillante facette du répertoire français qu’ils illustrent en duo autour d’une magnifique copie de clavecin français de Pascal Taskin (vers 1770), réalisée par Matthias Griewisch.
L’enregistrement, réalisé en août dernier à la Cité de la Musique, paraîtra le 7 avril chez Ligia.


Génération Baroque : Pimpinone

visuel

C’est la saison des auditions

Huit ans avant La Serva Padrona de Pergolèse, Pimpinone traite un thème comparable: la coquette et rusée Vespetta (la petite guêpe, en italien) se fait engager, puis épouser, par le vieux Pimpinone, qui en est réduit à devenir un mari soumis.

A l’intermède de Telemann se trouvera ici imbriqué celui de Pergolèse Livietta e Tracollo. Celui-ci raconte une autre histoire, tout aussi ébouriffée avec ses travestissements. D’intermède en allemand et en italien, Pimpinone devient l’action principale et Livietta e Tracollo en italien mêlé de français,  l’intermède qui s’amuse d’en être la répartie. Si bien qu’à la fin, il n’y a plus d’envers et d’endroit, tout étant dans l’état où l’on aime que les choses restent, le temps d’un spectacle : sens dessus dessous, pour la plus grande joie du spectateur.

Des auditions dans plusieurs villes bordant le Rhin et à Paris donnent l’occasion à de jeunes musiciens professionnels ou achevant leurs études dans les établissements d’enseignement supérieur d’unir leurs talents en vue de l’interprétation, en novembre prochain, d’un ouvrage lyrique – en l’occurrence : ébouriffant.

Lire davantage : https://generationbaroque.com


L’Opéra au salon : Cimarosa et Mozart

à Oberkirch / Ortenau, DE 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cimarosa, l’Italiana in Londra de retour !

A l’invitation de la Ville d’Oberkirch / Ortenau, quelques uns des plus beaux talents de la distribution 2015 de Génération Baroque donneront des extraits de l’Italiana in Londra de Cimarosa, ce spectacle qui mêle si bien scènes hilarantes, joyaux musicaux et airs tragiques.  Concert à la Médiathèque devant les familles, le 2 avril à 15.00.

Graziana Palazzo, Livia, l’Italiana – Eva Maria Soler Boix, Madama Brillante – Jaroslaw Kitala, Polidoro.
Anna Rogers, violon – Adrien Alix, violone – Martin Gester, clavecin & direction
Renseignements ici